Sérac

10.00

Fromage frais blanc fabriqué à partir du petit-lait

Proposition de vin: Fendant, Crépy, Marin, Roussette.

Se déguste avec du sel, poivre ou à la poêle

Conservez le dans son papier d’emballage dans le bas de votre réfrigérateur.
Laissez le à température ambiante 1 heure avant la dégustation.

 

Effacer
UGS : ND Catégories : , , ,

Description

          Sérac

Le sérac (en allemad : Ziger) est un fromage frais blanc compact et maigre fabriqué à partir de petit-lait, d’origine suisse et française. Traditionnellement il permet d’utiliser ce qu’il reste, c’est-à-dire le petit-lait, de la fabrication de fromage à pâte pressée cuite tel le gruyère ou le comté.

Le mot sérac est d’origine arpitane (sera, serai, serat, seré ou séra) tiré du latin sérum signifiant « petit-lait ». En Suisse romande, le sérac est également appelé séré, mais il ne doit pas être confondu avec le séré (en allemand : Quark) un fromage frais suisse, à base de lait de vache.

Le sérac ou serra est produit dans les montagnes du Jura et des Alpes suisses et françaises. En Suisse alémanique, il est appelé Ziger.

Il est fabriqué dans les alpages, les fruitières  ou en coopératives. Traditionnellement, c’est un sous-produit de la fabrication des fromages à pâtes pressées (gruyère, beaufort, abondance, comté, emmental et leurs ancêtres). Le petit-lait était récupéré pour fabriquer un fromage du pauvre, le sérac.

Le petit-lait est chauffé à 85−95 °C, puis l’ajout d’un coagulant (vinaigre blanc mélangé à de l’eau ou encore à l’ancienne avec de l’aizy, une recuite fermentée d’ancien petit-lait acide) provoque une coagulation des protéines globulaires solubles

Idéal pour les sportifs, et pour le régime alimentaire.

Se déguste avec du sel, du poivre ou à la poêle.

lait de vache

Conservez le dans son papier d’emballage dans le bas de votre réfrigérateur.
Laissez le à température ambiante 1 heure avant la dégustation.