Morbier Jeune

15.00

Le Morbier est une pâte pressée non cuite. Sa croute naturelle est lisse de couleur grise clair à beige orangé. Sa pâte est de couleur ivoire à jaune clair avec un léger goût de crème et quelques ouvertures. Son parfum est franc, fruité.  Le Morbier présente une raie noire centrale sur toute la tranche.

A conserver dans son emballage d’origine au bas du réfrigérateur.Sortir 1 heure avant la dégustation.

Suggestion de vins: Côte du Jura, Arbois blanc, Chardonnay blanc

Dégustation: peut-être utiliser fondu comme la Raclette.

Effacer
UGS : ND Catégories : , ,

Description

Le Morbier a obtenu l’ A.O.C en 2000 et l’A.O.P en 2002

Le Morbier est fabriqué en Franche-Comté, et tient son nom du village de Morbier. Au 19e siècle, lorsqu’il restait du lait après la préparation du Comté. Les fermiers réservaient le restant de caillé dans une cuve en la recouvrant d’une fine couche de cendre. Cette couche de suie protégeait le caillé des insectes. Le lendemain, le reste de la traite venait recouvrir le caillé de la veille.

Ce fromage servait à l’alimentation des fermiers. Aujourd’hui, la fine couche de cendre au goût doux et fruité qui caractérise le Morbier n’a plus qu’un rôle décoratif et de souvenir de cette pratique ancestrale. Il se présente en meule de 7kg environ. C’est une pâte pressée non cuite à la croute naturelle lisse de couleur grise clair à beige orangé. Sa pâte est de couleur ivoire à jaune clair avec un léger goût de crème et présente quelques ouvertures. Son parfum est franc, fruité.  Le Morbier présente une raie noire centrale sur toute la tranche.

Affinage: 2 à 3 mois

Terroir:   Ain, Doubs, Jura

Matière grasse 28% sur produit fini

Lait cru de vache

A conserver dans son emballage d’origine au bas du réfrigérateur.Sortir 1 heure avant la dégustation.

Suggestion de vins:  Côte du Jura, Arbois Blanc, Chardonnay blanc.